Le flexitarisme : cette nouvelle tendance alimentaire qui se rapproche du végétarisme.

Hello ma chère Meufin !

Je te reviens aujourd’hui avec un article qui traite d’une tendance qui existe depuis bien longtemps, mais qui tend à se développer, et ce, pour le bonheur de notre planète et de notre santé.

Le Flexitarisme

« Késseussééé ?? Encore un truc moderne à la noix pour faire son intéressant ! » – Eh bien PAS DU TOUT. C’est très simple : le flexitarisme est une hygiène alimentaire adoptée par les personnes désireuses de diminuer la consommation d’animaux, sans pour autant devenir végétarien ou vegan.

♥  ♥  ♥

Végétariens, ne soyez pas frustrés et réjouissez-vous

Je vois d’ores-et-déjà quelques végétariens sourciller et pourtant, cette pratique alimentaire, moins contraignante, a d’avantage de chances de trouver des adeptes et pour le coup, de réduire la souffrance animal !

Le flexitarisme est une hygiène alimentaire qui existe déjà depuis des lustres. Sauf que les êtres humains sont parfois très bêtes et binaires : Moi manger viande OU Moi pas manger viande. La vie, la vraie, est un peu plus compliquée que ça… et on sait tous (ou presque) qu’un monde manichéen n’existe pas.

Etre végétarien et végan, c’est soutenir une cause noble… mais si on veut sensibiliser tout le monde et rallier un maximum de personnes à la cause que l’on défend, alors il faut ENCOURAGER le moindre mouvement positif, am I right ?

♥  ♥  ♥

Carnivores, n’ayez plus peur de vous passer de viande

Les bons viandards se moquent souvent des végétariens… à tord bien entendu ! Les viandards prennent des risquent pour leur santé, et leur hygiène de vie s’apparente à un gros F***K envers la planète. Aujourd’hui, avec le flexitarisme, le viandard pourra toujours manger de la viande… mais il en mangera moins.

Et grâce à cette hygiène alimentaire, exit la frustration, mais aussi bonjour la découverte des plats végétariens… et qui sait peut-être que de nouveaux végétariens se découvriront ! 😉

Bref, le flexitarisme, c’est tout bénèf’ ! La seule chose qui me désole un peu c’est que ce mot démontre une fois de plus le besoin que l’on a de se mettre dans des cases… Végétarien, végan, carnivore… Je me souviens que petite, je pensais que les végétariens ne pouvaient pas manger de viande et n’en avaient jamais mangé car ils étaient différents, comme si on devait « naître » végétarien. Aujourd’hui, je comprends surtout que les gens font des choix. En raison de valeurs qu’ils défendent, en raison d’un état de santé… Le tout est de savoir s’informer et de continuer à informer les autres, sans les attaquer ou les pointer du doigt.

Vous ne donnerez jamais envie à quelqu’un de vous ressembler si vous l’attaquez…

…alors faites preuve de patience, de gentillesse et surtout, SURTOUT, de compréhension et de compassion. Pour terminer cet article, j’aimerai partager avec vous la vidéo de Laetitia de la chaîne « Le corps La maison L’esprit », qui parle de son expérience de végétarienne mais surtout, qui refuse d’être mise dans des cases :

Peace and Love les gars ! xoxo

Follow my blog with Bloglovin

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partages si tu aimes ! Merci =)

Vous aimerez aussi...

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je ne connaissais pas le concept de « flexitarisme », par contre je m’y retrouve complètement. Je n’ai pas envie de supprimer complètement la viande de mon alimentation, par contre j’ai réduit ma consommation. Et je ne crois pas être la seule à suivre cette tendance. Merci pour ton article !

    1. Merci pour ton commentaire ! 🙂 Effectivement, à mon sens cette « pratique » à plus de chance de trouver des adeptes (pour peut-être créer de nouveaux végétariens, qui sait ?). Après tout, chaque changement se fait pas à pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *