Que faire de ses maquillages, produits de beauté et vêtements non Cruelty-Free ?

Hello ma petite Cupcake !

J’espère que tu te portes à merveille et que tu profites de la nature. Je te reviens aujourd’hui avec un article sur les produits NON-Vegan que l’on possède souvent déjà, avant reconversion (on croirait presque que je parle d’un métier, tsé). Parfois, même si on veut devenir végétarienne, vegan, ou que l’on veut défendre la cause des animaux, on réalise que la plupart de nos produits sont testés sur les animaux… et même que notre garde-robe est constituée de cuir voir de fourrure ! Dans ces moments-là, j’imagine que tu t’es demandé que faire de tous ces produits NON-Vegan… Je vais donc te donner mon avis sur la question.

♥  ♥  ♥

Cela fait plusieurs fois que je tombe sur des articles de blogueuses qui se mettent au Vegan et au Cruelty-free, et qui revendent leur produits chimiques et non cruelty-free, maintenant qu’elles n’en veulent plus (pareil pour leur garde-robe). Hé mais meuf ! C’est ultra hypocrite et pas éthique du tout de faire ça ! Le pire je crois, c’était une blogueuse qui « échangeait » ses produits chimiques contre des produits uniquement Bio (what the f…?).

Si on change de make-up et d’attitude en général vis-à-vis des cosmétiques, on le fait pour soi ET pour la planète. Et dans les deux cas, refourguer ses make-up et produits de beauté chimiques et testés sur les animaux, c’est aller à l’encontre de ces nouveaux principes qu’on veut intégrer. Les raisons sont simples :

Premièrement, refourguer ses produits chimiques, c’est ne pas assumer sa part de responsabilité dans l’achat de ces produits. Oui, ils sont pas bio, ils sont testés sur les animaux, mais tu as acheté ces produits et tu as contribué à ce type de commerce. Je te rassures, c’est pas grave du tout, on achète tous des conneries parfois. Mais il faut assumer sa part de responsabilité. C’est pas parce qu’on passe du jour au lendemain dans le camp des vegan ou des écolos qu’il faut se la jouer « princesse nature » et tout refourguer aux autres.

Deuxièmement, tu le refourgues à quelqu’un = tu es complètement partisane du succès de la marque chimique et tu vas inciter quelqu’un (qui n’est peut-être pas bien informé sur les cosmétiques du coup) à utiliser ce produit. Moi, ça me paraît pas cool, mais alors pas cool du tout. C’est un peu lyncher l’autre pour mieux se préserver (alors qu’à la base c’est quand même nous qui avons acheté le produit et qui avons apporté du bénéfice directement à la marque). Le but c’est quand même d’améliorer la santé de notre planète, notre santé à nous et celle des animaux et de rallier un maximum de personnes (et donc de marques) au mouvement Bio/Cruelty-free. Si tu veux offrir = offre du BIO ou du Vegan. Promeut ce mouvement !

Troisièmement, oui, un animal a peut-être souffert pour que tu portes ce rouge à lèvre, ou ce mascara. La moindre des choses que tu puisse faire pour cet animal, c’est donc d’utiliser ton produit, quelle que soit la manière dont tu le fais. Et surtout, SURTOUT, de sensibiliser les gens.

La meilleure chose que l’on puisse faire, c’est acheter des cosmétiques végan et Bio, et prouver aux gens que ça vaut le coup sur tous les plans. Il faut leur donner envie de changer !

En conclusion, ma chère petite cupcake, s’il te reste des produits chimiques et non Cruelty-Free, par pitié, ne fais pas comme ces blogueuses. Utilise tes produits chimiques, termine-les, ou alors trouve-leur une autre utilisation. Dans le pire du pire des cas, jette le produit et recycle l’emballage, mais ne le refourgue pas à quelqu’un d’autre, car tu ne ferais que nourrir le cercle vicieux.

♥  ♥  ♥

xoxo

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partages si tu aimes ! Merci =)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *